L’escroquerie des groupes d’assurance au Maroc: le groupe ACECA à titre d’exemple!

N.B: Le titre de cet article a changé, merci de lire la mise à jour en rouge ci-dessous.
J’ai intégré Phone Assistance (à Casablanca) le 7 décembre 2009, j’ai découvert treize mois après qu’ils ne payaient pas mes cotisations mutuelle (près de 600dh/mois soit 7800dh au total) alors qu’elles étaient bien mentionnées dans mes bulletins de paie, je n’aurais jamais su ce problème si je n’avais pas déposé mes dossiers de soins dentaires le mois de décembre 2010, la réponse du groupe ACECA était claire “dossier refusé pour cause: Consultation antérieure à la date d’adhésion 01/02/2011”, ma déclaration auprès de la mutuelle n’a donc été faite que le 1 février 2011. j’ai fait plusieurs réclamations par mail pour que je sois remboursé mais ces mails ont été ignorés, aucun retour!
Une autre découverte qui m’a surpris: c’est que tout le personnel de Phone Group n’est pas déclaré auprès de la CNSS pour le mois de décembre 2010. càd 4000 employés Phone étaient déclarés comme “sortis” le mois de décembre 2010. là il peut y avoir un problème au niveau de la CNSS, mais jusqu’aujourd’hui (18 septembre 2012) le problème n’est toujours pas résolu!
J’ai démissionné le 10 juillet 2012, et quand j’ai reçu mon STC le 17 juillet 2012 j’ai fait une réclamation demandant le remboursement des 13 premiers mois des cotisations Mutuelle (du 7 décembre 2009 au 31 janvier 2011) sinon me dire ou est allé cet argent déclaré seulement au niveau de mes bulletins de paie.
La RH a refusé d’accuser réception, donc pour garder de bonnes relations avec le group j’ai renvoyé ma réclamation par mail à mon ex-chef hiérarchique M.Ayoub SABOUMAZRAG (directeur SI), Mme Aline CHAMBARET (directrice RH) et Mme Yasmine Zrikem (Directrice de groupe), sans que j’aie un retour positif; M.Ayoub a bien voulu m’aider mais le problème sort de son périmètre, Mme Aline “ne m’a même pas calculé” et Mme Yasmine m’a promis un retour mais elle a bcp de choses à gérer en parallèle c’est peut être pour cette raison qu’elle m’a répondu une seule fois le 9 août 2012 me promettant une réponse “dans les plus brefs délais” et ne me répond plus mtn, est ce qu’elle a découvert un truc qui ne va pas? je ne sais pas!
En tout cas, face à ce silence Radio, j’ai décidé d’attaquer Phone Assistance en justice, c’est la seule solution qui reste, je vous serai donc reconnaissant si vous m’envoyez le contact d’un avocat compétent et surtout honnête sur: attaquerphone@gmail.com

PS: Ce problème de déclaration Mutuelle ne me concerne pas seul, je connais d’autres Phonistes qui avaient ce problème (ie: ils n’étaient déclarés que quelques mois, voire quelques années après leur intégration), si vous faites (ou vous avez fait) partie de Phone Group et vous avez rencontré ce problème, vous pouvez vous joindre à moi pour présenter un seul dossier lors de la poursuite judiciaire ou toute autre action collective, dans tous les cas si durant le mois de décembre 2010 vous travailliez à Phone Assistance, vous auriez sûrement ce problème de déclaration CNSS càd 26 jours manquants pour l’année 2010.
J’attends vos emails!

IMPORTANT (Mise à jour du 21 septembre 2012): L’escroquerie vient apparemment du Groupe ACECA, je m’explique: j’ai reçu le mercredi 19 septembre 2012 une Attestation ACECA certifiant que le groupe a bien reçu des cotisations de la part de Phone Assistance pour mon compte et ce depuis le 01/10/2009, sachant que je n’ai intégré Phone Assistance que le 07/12/2009 !!! je ne sais pas si celui qui a rédigé cette attestation ignore que je garde toujours les rejets de mes dossiers pour la raison suivante: “Adhérent non assuré: Consultation antérieure à l’adhésion 01/02/2011”.
Dans tous les cas et face à cette grande arnaque j’ai remis tous les éléments concernant cette affaire à mon avocat, là je ne vais pas me contenter d’une simple restitution de mes cotisations mutuelle…
Vous trouverez ci-après la réclamation que j’ai déposé chez ACECA le 20/09/2012 ainsi que ses pièces jointes:

4 thoughts on “L’escroquerie des groupes d’assurance au Maroc: le groupe ACECA à titre d’exemple!

  1. Salam, j’ai lu tout ton article et en tant qu’un ancien de phone assistance je te dirai ce qu’il y a
    ACECA groupe s’est mis dans la merde en voulant protéger phone, ils ne savaient peut être pas que tu disposes tjs de ces documents, moi je sais une chose, phone ne paient pas la mutuelle jusqu’à ta première maladie, là il te déclarent d’abord et ensuite il envoient ton dossier à l’assurance, pour l’argent de la date d’entrée jusqu’à la date de la première maladie je ne sais pas qui le prend!
    dans ton cas, phone a mis de la pression pour que ACECA délivrent cette attestation, et de peur de perdre un client comme phone, aceca a délivré cette attestation scandale, point c’est tout!
    je t’ai envoyé un mail à attaquerphone@gmail.com pour t’expliquer ce qu’il faut faire pour bien bénéficier de cette affaire.

  2. mais quelle gaffe tu as commencé le travaille le 7 decembre 2009 et il dit que phone assistance cotise depuis le 1 octobre 2009 pour ton compte j’ai rien pigé, est ce que phone commence les cotisations bien avant que les gens signent pour eux?

  3. Je ne suis pas avocat mais en lisant votre article, je pense que la liste des accusations que peut présenter votre avocat est trop longue:
    1) Faux et usage de faux
    2) Abus de confiance
    3) Restitution des sommes dues
    4) Dommages et Interets

    Bref, des accusations suffisantes pour mettre les responsables de cette société d’assurance en prison, c’est grave ça!

  4. Je viens de recevoir une première réponse d’un avocat sur Casa:

    “Donc vous pouvez les attaquer devant la justice pour demander la restitution des sommes dues et vous pouvez même introduire une plainte pour abus de confiance devant le procureur de roi. bon courage”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.