Le bouton “j’aime” de Facebook interdit dans un Etat allemand

Il ne sera bientôt plus possible d’utiliser le bouton “j’aime” de Facebook au sein de l’Etat du Schleswig-Holstein en Allemagne. Le Centre indépendant de protection des renseignements personnels (ULD) a en effet appelé toutes les institutions du Land à sanctionner les sites internet édités sur son territoire qui n’auraient pas enlevé ce bouton d’ici la fin du mois de septembre. En cas de non respect de cette décision, l’ULD pourra infliger une amende maximale de 50.000 euros.

Thilo Weichert, commissaire en chef de l’ULD note dans un communiqué que ce bouton permet à Facebook de collecter des données personnelles d’internautes, y compris quand ils ne sont pas membres du réseau social. Données qui pourraient ensuite être utilisées par le réseau social à des fins commerciales. “Un profilage” jugé illégal au regard de la loi allemande et de la législation européenne.

L’ULD ne compte pas en rester là. “Cette interdiction n’est que le début d’une analyse continue de l’utilisation faite par Facebook des données personnelles. Personne ne doit prétendre qu’il n’y a pas d’alternatives. Il existe en Europe d’autres réseaux sociaux qui considèrent davantage la protection de la vie privée des utilisateurs”, prévient Thilo Weichert.

Facebook aurait rejeté les critiques, selon le site internet ‘The Local’. Le réseau social aurait admis la “manière” dont le bouton pourrait transmettre des informations comme les adresses IP des utilisateurs, précisant toutefois que les données personnelles collectées sont supprimées dans les 90 jours.

Source: finances.fr.msn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.