Archives de catégorie : Gagner de l’argent

Ligue 1: les salaires des présidents de club

L’argent dans le football est de moins en moins un sujet tabou. Si les footballeurs culminent à des salaires parfois mirobolants, leurs présidents ne sont pas en reste. Le quotidien Le Parisien publie dans son édition du samedi les salaires des présidents des clubs de Ligue 1.

Sur les 20 présidents, 14 sont bénévoles et ne touchent donc aucune indemnité. Le président des champions de France 2009, Jean-Louis Triaud, fait partie de ceux-là. Mais il fait office d’exception parmi les supposés gros du championnat. En effet, le président le mieux payé de Ligue 1 n’est nul autre que le président champion, à savoir Jean-Claude Dassier. Le boss de l’OM perçoit 60 000 euros mensuels.

A Lyon, Jean-Michel Aulas touche des dividendes pouvant aller jusqu’à 600 000 euros annuels tandis que ceux de Michel Seydoux vont jusqu’à 240 000 euros. Le président du PSG, Robin Leproux et celui du Téfécé, Olivier Sadran, touchent entre 7 000 et 10 000 euros par mois. Enfin, Loïc Féry, patron lorientais, culmine à un petit 1 000 euros.

Source: fr.sports.yahoo.com

Arnaques et Spams à éviter – Octobre 2010

Dans ce qui suit, nous posterons les spams et essais d’arnaques apparus ce mois d’octobre 2010:

1) Message de : MOREAU Cedric cmoreau77@yahoo.fr
Objet: Demande de collaboration
Corps du mail: “Bonjour,
C’est un réel plaisir pour moi de vous écrire en dépit du fait que nous ne nous
connaissions pas , je vous apporte de ce fait mon amitié et j’espère que cette lettre vous trouvera en parfaite santé. Il vous sera étonnant de recevoir cette proposition de moi puisque vous ne me connaissiez pas personnellement. Toutefois, je recherche vivement votre confiance dans cette transaction que je propose avec l’esprit libre et étant une personne intègre.

Je suis MOREAU Cédric, fils de feu Dr. MOREAU Didier. J’ai pris contact avec vous pour solliciter de votre assistance en vue de réclamer et de faire transférer une somme d’argent déposée dans une banque ici en Côte-d’Ivoire par feu mon père à votre compte pour des investissements et l’assurance de la continuité de l’éducation scolaire de ma petite sœur et moi. Mon père était un riche exploitant de café et cacao et fût empoisonné par ses associés d’affaires lors d’une de leurs sorties. Ma mère elle, est morte quand j’étais bébé et depuis lors j’ai vécu avec mon père. Avant la mort de mon père en Novembre 2005 dans un hôpital privé ici à Abidjan, il m’a secrètement appelé à son chevet et m’a dit qu’il a gardé la somme de US $ 17.480,000 dollars américains (dix sept millions quatre cent quatre vingt mille dollars) dans un compte à une banque commerciale ici chez nous. Il m’a dit qu’il avait mentionné mon nom en tant que garçon unique pour une future approche des fonds mais que les fonds avaient été déclarés comme appartenant à son associé d’affaire qui devra se présenter avec moi pour la réclamation accompagné des preuves en ma possession. Il dit qu’il l’a fait ainsi pour moi, je ne sais trop pourquoi encore. Il m’a également expliqué que c’était à cause de cette richesse qu’il avait été empoisonné par ses associés d’affaires et que je devrais chercher un associé étranger dans un pays de mon choix où je transférer cet argent et l’utiliser pour investissement dans une entreprise viable.

Monsieur, je cherche honorablement votre aide des manières suivantes:

1. Vous organisez une visite à Abidjan – Côte-d’Ivoire afin que je vous présente à la banque comme partenaire d’affaire étranger désigné par mon père pour gérer sa succession.

2. Pour m’aider à trouver une meilleure clinique dans votre pays qui aiderait à traiter le problème d’yeux de ma petite soeur.

3. Pour prendre des dispositions afin que ma sœur et moi venions poursuivre nos études et assurer notre séjour dans votre contrée. En outre Monsieur, je suis disposé à vous offrir les 25% de la somme totale en compensation de vos efforts après la réussite du transfert de ces fonds sur votre compte bancaire.

En attente d’une suite favorable de votre part.

Merci et que Dieu vous bénisse.

Cédric & Patricia MOREAU”

2) Message de l’un de vos contacts (contact@hotmail.com)
Objet: Vous venez de recevoir une invitation de contact@hotmail.com‏
Corps du mail:
“Bonjour,

contact@hotmail.com vous a envoyé une invitation pour découvrir CrazyCompare.com ; pour bénéficier de l’offre spéciale qu’il vous a envoyée, validez la en cliquant sur le lien en bas de cet email.
En ce moment, nous vous proposons des offres incroyables sur toute la mode :
Jusqu’à -80% sur les manteaux et vestes chez certains marchands ;
Plusieurs dizaines d’euros de gains sur l’achat de pulls ;
Des prix cassés sur des centaines de modèles de chaussures ;
Et plein d’autres opportunités !
Venez vite découvrir les offres présentées par CrazyCompare.com !
Clique ici découvrir le site”

3) Message de l’un de vos contacts (contact@hotmail.com)

Je tenais à t’envoyer un petit email pour te donner l’adresse d’un site très sympa que je viens de découvrir : ReducPlus .
Ce site est vraiment génial, j’y ai découvert des centaines de coupons de réductions sur plein de produits et boutiques informatiques.
On y pense pas toujours, mais quand on commande sur la Fnac, CDiscount, Amazon, etc, on peut faciler faire plusieurs centaines d’euros d’économies !
Alors, même si tu n’en as pas besoin immédiatement, fais y tout de même un petit tour, et garde le lien bien précieusement dans tes favoris !
Je te redonne l’adresse : http://www.reduc-plus.info/
A très bientôt !

4) Message de l’un de vos contacts (contact@hotmail.com)

Bonjour,

Grâce à MobStuff, tu as la possibilité de gagner un téléphone portable dernière génération d’une valeur de 739 euros !
Pour découvrir le cadeau, rends toi vite sur le site et rejoins tous tes amis sur cette communauté dédiée aux téléphones portables.
Voici l’adresse du site pour gagner le téléphone : http://www.mobstuff.net/

5) Message de l’un de vos contacts (contact@hotmail.com)

Bonjour,
contact@hotmail.com t’invite a découvrir le site Discount-Voyages (clique ici pour visiter le site) qui propose les promo les plus intéréssantes du Web pour partir en voyage.
Pour cet hiver, envie de partir à la montagne ? Ou plutôt soleil ? Toutes les meilleures offres des grands sites de voyages sont présentes sur Discount-Voyages!

En plus, chaque semaine, il y a un voyage au choix à gagner, gratuitement!
Alors, aucune hésitation à avoir, rejoignez vite votre ami, et dès la semaine prochaine, partez vers le destination de vos rêves :
http://www.discount-voyage.org/

A bientôt

Lien utile: Arnaques et Spams à éviter

Liberté pour les mineurs chiliens, jackpot pour Oakley !

Même un scénariste très imaginatif n’aurait pas fait mieux. Il était 0 h 11 ce 13 octobre dans le désert d’Atacama, au Chili. Sortant des entrailles de la Terre, une sorte de cigare grillagé dans sa partie inférieure et frappé sur le haut des couleurs chiliennes, portant sur sa coque les marques de poussière et les traces laissées par les rochers accrochés au moment de sa remontée de 700 mètres – deux fois la taille de la tour Eiffel -, rendait enfin au monde des vivants Florencio Avalos, premier des 33 mineurs enterrés dans la mine de San José depuis 69 jours. Aucun scénariste n’aurait pu rêver non plus d’une audience aussi globale puisque toutes les chaînes de télévision ou presque – l’Europe était défavorisée par le décalage horaire – ont interrompu leur programme au moins au moment du sauvetage des premiers rescapés. Un spécialiste de CNN a même déclaré, avec peut-être quelque exagération, que ce qui s’était passé, à l’aube de ce matin-là, était, en millions de téléspectateurs, comparable à la retransmission des premiers pas d’Armstrong sur la Lune.

Ces 33 mineurs revenus sains et saufs de leur exil souterrain, le monde entier les a donc vus retrouvant l’un après l’autre la surface. Et il les a vus protégés par des lunettes spéciales, destinées à éviter qu’après leur enfermement, sinon dans le noir du moins avec des éclairages de fortune, leur rétine soit endommagée par la lumière. Celle des projecteurs qui éclairaient la scène, ou celle, plus intense encore, du soleil du désert. Ces lunettes ont une histoire : un des médecins qui suivaient les mineurs avait confié son inquiétude à un journaliste chilien qui couvrait depuis le mois d’août les opérations de secours. Il n’existait pas sur le marché de lunettes répondant aux spécifications qu’il souhaitait pour protéger les yeux des hommes qui allaient retrouver la surface, tout en leur permettant de reconnaître leurs proches, de distinguer éventuellement les officiels (le président chilien Sebastian Piñera a assisté à chaque remontée ), mais surtout de redécouvrir une vie, des paysages qu’ils avaient cru perdus à jamais.

Le journaliste chilien a eu l’idée de se tourner vers la société Oakley, en Californie, dont les lunettes sont en particulier appréciées des skieurs. Et celle-ci a immédiatement réagi positivement, pris contact avec le ministère de la Santé chilien pour connaître avec précision les caractéristiques attendues des verres protecteurs et lancé sans attendre la production des lunettes. Trente-cinq paires, de type “radar” avec des verres dits “black iridium”, d’une valeur de 450 dollars pièce, ont été commandées, acheminées à la mine de San José et offertes aux secours. Pendant les 24 heures qu’a duré le sauvetage, on ne voyait qu’elles, avec leur couleur noire un peu irisée et leurs formes bombées, couvrant une partie du visage des captifs libérés sortant de leur nacelle. Jackpot pour Oakley : avec une mise de 15.750 dollars, prix des lunettes, la société a, selon les spécialistes et en ne comptant que la télévision, fait l’équivalent d’une campagne marketing de 40 millions de dollars ! L’épopée de la mine chilienne a fait quelques heureux…

Source: lepoint.fr

Philippe, 28 ans, analyste quantitatif, gagne 19 300 euros par mois

« Les rares articles qui parlent de mon métier sont stéréotypés. » Philippe, 28 ans, vit à New York et travaille comme analyste quantitatif (ou « quant ») dans une grande banque. Pour lui, « le plus de ce métier, c’est l’aspect créatif ». Eco89 décortique son porte-monnaie.

Les analystes quantitatifs -spécialistes des sciences dures, en particulier des mathématiques- font partie d’une caste à part dans le monde de la finance. Philippe précise d’ailleurs :

« En dehors de ma vie professionnelle, je ne fréquente pas trop les banquiers. »

Diplômé de l’Ecole centrale de Lyon et titulaire d’un DEA de l’université de Paris-VI, il a surtout été attiré par l’aspect scientifique et mathématique du métier :

« J’aime les études scientifiques. Après des stages dans le domaine de l’analyse quantitative, j’ai trouvé l’aspect mathématique de ce métier très intéressant. »

Il explique :

« L’analyse quantitative, c’est de la gestion de risques. La banque est rémunérée par des investisseurs institutionnels pour prendre des risques. Nous, on crée des modèles pour gérer ces risques.

Enormément d’études qui entrent en jeu dans ce métier proviennent de différents domaines. Par exemple, ces dernières années, j’ai appliqué des choses qui viennent de la robotique. »

Cette discipline méconnue du grand public attire de plus en plus d’ingénieurs du monde entier. Philippe raconte ainsi :

« Dans mon équipe, le chef est indien et j’ai des collègues roumains, allemands, italiens et chinois. Tous ces gens viennent de milieux de recherche très différents. »

Si l’équipe est internationale, l’activité l’est tout autant. Après un stage de fin d’études à Amsterdam, Philippe a travaillé à Madrid, puis Londres pour finalement s’installer à New York pour travailler dans une banque dont il préfère taire le nom :

« J’adorais Madrid mais j’ai détesté Londres. Ça n’était pas assez chaleureux.

New York, c’est vraiment une belle ville. Au niveau culturel, c’est très intéressant. Les gens sont très chaleureux et la vie nocturne très sympa. »

La crise, « ça n’a pas été agréable du tout »

Même si Philippe a été épargné par la crise, il a été le témoin des bouleversements qu’a connus le monde de la finance ces dernières années :

« Par chance, je me suis toujours trouvé dans des banques qui ont bien géré les risques. Mais c’était quand même stressant. Dans ma banque, 20% des effectifs ont été dégraissés. Donc c’est sûr, ça n’a pas été agréable du tout. »

Il raconte :

« Durant la crise, beaucoup de banques en ont profité pour nettoyer les équipes. Ma banque a toujours été très correcte lors des licenciements : elle payait au moins six mois de salaire et cherchait toujours à replacer ceux qui avaient été licenciés.

Ça n’a pas été le cas de toutes, certaines ont eu des comportements infects. »

Lorsqu’on aborde la responsabilité des analyses toxiques produites par les « quants » dans la crise des subprimes, Philippe précise :

« Effectivement, il y a eu des analyses mathématiques toxiques -personne n’est infaillible-, mais ces analyses avaient été autorisées et même demandées par le management. »

Revenus : 19 300 euros par mois

« Il s’agit essentiellement de mon salaire fixe et de mon bonus, qui varie. » Depuis la crise des subprimes et les scandales soulevés par les bonus dans le monde de la finance, leur montant a quelque peu diminué. Philippe précise pourtant :

« Pour pouvoir baisser les bonus on a augmenté les salaires de base et les bonus sont maintenant beaucoup plus délivrés en actions. »

Salaire de base : 12 765 euros par mois (toutes les sommes ont été converties du dollar à l’euro)

Il travaille environ 60 heures par semaine.

Bonus : autour de 6 380 euros par mois

Intérêts de ses économies : environ 65 euros

Dividendes : environ 90 euros

En tout, Philippe touche donc 19 300 euros par mois. Il est d’accord : « Effectivement, c’est énorme. »

Dépenses fixes : environ 12 000 euros

Loyer : 4 021 euros

C’est de loin le plus gros foyer de dépense pour Philippe. Il loue un 90 m2 :

« On est à New York, donc c’est très cher. Mais je vis dans un immeuble très sympa, avec un balcon privé et une vue magnifique sur la ville. »

Taxes : 5 860 euros

Philippe paye trois types de taxes aux Etats-Unis :

* 2 690 euros par mois pour la taxe IRS (impôt sur le revenu) sur son salaire de base ;
* 2 360 euros pour la même taxe sur son bonus ;
* 810 euros par mois à l’état de New York.

Cotisation pour Medicare : 183 euros

C’est sa participation obligatoire à Medicare, la couverture médicale pour les Américains les plus pauvres.

Couverture médicale : 122 euros

Couverture dentaire et optique : 15 euros

Cotisation retraites : environ 770 par mois

« C’est un compte que l’on alimente comme on veut. »

Assurance vie : 27 euros

Assurance habitation : 31 euros

Sport : 400 euros

Il a accès à la salle de gym de la banque où il travaille pour 55 euros par mois. La somme est directement prélevée sur son salaire.

En plus de sa cotisation professionnelle, Philippe est membre d’un club de gym privé et paye 345 euros par mois.

Femme de ménage : 306 euros par mois

Carte de métro : 68 euros

Forfait téléphone (avec connexion internet) : 77 euros

Internet et télévision : 77 euros

Dépenses aléatoires : autour de 3 400 euros

Alimentation (restaurants et courses) : environ 1 500 euros

C’est un poste important de dépense dans le quotidien de Philippe :

« Je sors beaucoup au resto avec des amis. J’invite aussi souvent. C’est un des gros plus de ma profession : pouvoir être sympa avec les gens qu’on aime. »

Le mois dernier, il a ainsi dépensé 1 320 euros en restaurants et 220 euros pour le reste de son alimentation.

Taxi : 400 euros

« C’est beaucoup, mais à New York, c’est le principal moyen de transport. »

Pressing : environ 45 euros

Frais médicaux en tout genre : 15 euros

Les médicaments non-remboursés par exemple.

Loisirs : environ 1 500 euros

Si le coût de la vie à New York est très élevé, Philippe profite de certains loisirs gratuitement. C’est le cas des courts de tennis auxquels il a accès à Chinatown.

Son employeur étant philanthrope, l’analyste quantitatif bénéficie également d’entrées gratuites pour lui et ses invités dans la plupart des musées new yorkais.

* Sorties : un peu plus de 300 euros

Philippe sort souvent dans des bars et des clubs de jazz.

* Cours de piano : 184 euros

« C’est mon gros hobby ! En ce moment, je travaille sur des improvisations en blues. »

* Cinéma, livres, week-ends au spa et autres : autour de 450 euros

* Vacances : 500 euros

Philippe rentre une à deux fois par an en France et profite de ses vacances d’hiver pour faire des séjours au ski. Cette année, il a donc dépensé 6 000 euros en voyages, soit une moyenne de 500 euros par mois.

Epargne : 4 000 euros

Il reste un peu moins de 4 000 euros par mois à Philippe, une somme qu’il épargne. Il lui arrive d’utiliser cet argent pour l’achat de meubles ou de tableaux. Il a aussi récemment investi 50 000 dollars (soit environ 36 000 euros) dans la production d’un film britannique, « SUS ». Il explique :

« Je n’ai pas une grosse volonté d’investir dans un pactole. J’ai contribué à ce projet pour l’amour de la chose. C’était vraiment un beau projet, très intéressant. Je n’y avais aucun intérêt fiscal ou pécuniaire. »

► Mis à jour le 14/10/10 à 17 heures. Ajout de son nombre d’heures de travail hebdomadaire.

► Mis à jour le 15/10/10 à 11h15. Modification apportée suite à l’e-mail d’un riverain concernant la taxe payée à New York : il s’agit de l’Etat et non de la ville.

Photo : Philippe dans son appartement new yorkais (DR)

Clip officiel : Antoine Dodson – Bed Intruder

Si vous n’avez rien suivi de l’affaire Antoine Dodson, il y a un récapitulatif ici.

Avec le succès du remix, voici maintenant le clip officiel de la chanson Bed Intruder :

Et avec ça, s’est mis en place « le business Antoine Dodson » car vous pouvez désormais télécharger la chanson sur iTunes ou acheter des tshirts à l’effigie d’Antoine.

Ou même aller faire un tour sur son site internet, si vous êtes désespérés… : http://www.antoine-dodson.com/

Source: ariohlala.wordpress.com, Blog de Ariohala: www.godsavemyblog.com

Quelle est la vraie histoire de Louis Vuitton – Video Youtube

Quelle est la vraie histoire de Louis Vuitton – La réponse ci-après:

Quel est le salaire de Pierrot?

Combien touche Pierre Ménès (Pierrot)?
C’est une question que j’ai reçu au moins 3 fois via le formulaire “contacter l’auteur” je ne comprends pas pourquoi on me la pose 🙂 bon d’après notre ami Google et le site parlonstv.com Pierre Ménès gagne 250 000 euros par an.

Pierre Ménès joue la carte de la transparence.

Le journaliste sportif a confié à VSD, toucher « environ 250 000 euros par an. ».

Ce salaire confortable, il le doit à ses multiples activités. « Je n’ai jamais autant bossé de ma vie ! Entre RTL, Canal Plus, mon blog… A côté quand j’étais à l’Equipe c’était des vacances… » explique l’intéressé.

Source: parlonstv.com

Salaires des cadres: Simulateur des salaires 2010

Vous souhaitez savoir combien valent vos compétences sur le marché ? Cliquez sur le moteur ci-dessous qui vous présentera une large sélection de fonctions dans différents secteurs.
Il vous montre le salaire moyen, max et min selon les critères que vous renseignez.
http://www.expectra.fr/71/simulateur-des-salaires

Gagner de l’argent en vendant vos articles sur le net à d’autres sites

Même si ce n’est pas encore une pratique très courante, vous pouvez espérer vendre vos articles. Il existe 2 types de ventes d’articles:
– soit agir comme un journaliste et vendre des articles à forte valeur ajoutée en exclusivité pour certains sites. Pour l’instant seuls les sites proposant des newsletters payantes offrent ce genre d’accord (ex: www.thesocialmediagroup.com).

– soit diffuser les articles de son blog sur des sites de contenus, et être rémunéré selon les revenus publicitaires générés par les lectures de votre article.
A notre connaissance seuls 2 sites proposent ce genre d’accords sans avoir besoin de signer un contrat de contributeur exclusif (= devenir un pigiste).
www.come4news.com : c’est le leader en la matière, avec de nombreuses visites et une interface “à la Digg” fortement améliorée. L’originalité, c’est que vous recevez un vrai paiement (via Paypal) selon la popularité de vos articles (jusqu’à 100 € pour les meilleurs !). Pour information, en 4 mois ConseilsMarketing.fr (Site source de cet article) a gagné 16 € grâce à la publication diffusion de tous les articles sur ce site… et pour le mois de juillet c’est un paiement de 31 € grâce à l’accumulation d’article et à la hausse de fréquentation de ce site.
www.gmiix.com : Gmiix est un Digg like qui vous permet d’intégrer votre code adhérent Adsense dans votre profil, ce qui vous permet de bénéficier d’un affichage publicitaire “gratuit” sur un autre site que le votre. Par contre il est difficile de connaître l’impact de Gmiix, vu que les affichages sont noyés parmi vos autres affichages Adsense.

A noter: d’autres sites rémunèrent les articles… mais seulement s’ils sont en anglais (ex: www.feedburner.com).

Lire la suite de cet article ainsi que d’autres astuces pour gagner de l’argent sur le net ici: http://conseilsenmarketing.blogspot.com/2007/07/les-8-outils-pour-gagner-de-largent.html